L'Histoire du mors

Le mors de filet existe depuis 1800 ans avant J.C.. Ce sont les Phéniciens qui en l'an 1000 avant J.C ont importé le mors filet en Europe. Ce mors était généralement en bronze. Le mors en fer apparaît en 750 av JC. Des fragements de chaînes ou des petites billes étaient placées au centre du mors afin de rendre la présence du mors plus confortable pour le cheval et de faire saliver celui-ci pour faciliter la decontraction (toujours utilisés de nos jours) A l'ère Chrétienne les premiers mors en bronze à canon avec passage de langue apparaissent.

C'est Athila en 451, laissa des modèles de mors à canons doubles dont les francs s'inspirèrent des innovations, dans sa fuite vers le Nord,

Un mors de bride à 2 canons avec branches armées de pointes évitait que les fantassins attrapent le mors pour déséquilibrer le cavalier en 1470.  C'est au 16ième siècle que les premiers mors à canon creux et brisé avec bossette firent leur apparition grâce à Mr De Connétable (Premier officier de la maison du roi). Puis il y eut le mors avec des branches de 30 cm conçu par Grisonne et Pignatelli. Au 17ième siècles les mors se sont améliorés, ils deviennent plus légers et plus ajustés à la bouche des chevaux de l'époque.

 
 
Les mors n'ont pas changé jusqu'à l'époque où Baucher créa son fameux filet et donna les critères du mors idéal. Mors Saumur ou mors à pompe, la variation de ces mors n'a pas changé.

En effet, il faut ajuster un mors selon la structure de la bouche du cheval ; les branches selon les proportions de l'encolure du cheval et la gourmette suivant la sensibilité de la barbe. (située sous la tête)
 
(http://www.1cheval.com/magazines/magazine-equitation/mors-cheval/)
Photo Michel-Hervé Lucarotti

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×