Histoire du Fer

Le cheval a des sabots, qui sont semblables à nos ongles, ils poussent constamment comme les notres. Dans la nature le cheval use naturellement ses pieds en marchant des kilomètre, mais domestiqué, il a fallu trouver des moyens pour entretenir la corne (ongle). Les chevaux montés ou attelés usent beaucoup plus leur pieds, sans protection, ceci devient douleureux pour le cheval, alors les premiers ancêtres du fer sont nés.(fer actuel)

Les Grecs, eux, ne connaissait pas la ferrure. L'Historien antique, Xénophon, ( V ème siècle Av JC) parle de l'embatai, qui aurait été une sorte de sandale de cuir, lacée au sabot de l'équidé, pour le protéger de toute sorte de terrains difficiles ( marécageux, dures, caillouteux...).

Les Romains, on inventés l'hipposandale qui est une pièce de métal, tenu par des lanières en cuir, de manière à ce que le métal épouse les forme du sabot et protège celui-ci. L'hipposandale aurait été retouvée en Gaule, Grande-Bretagne et en Germanie. Apparemment elle n'aurait servi qu'aux chevaux malades, ou aux chevaux lourds ( traits).

Les Mongols se seraient servi de fers circulaires, fixés partiellement, uniquement sur le bord de l'appui externe.

C'est seulement au Moyen-Age, que le fer fait son apparition, il apparaît au début de la période en Europe Occidentale. Le fer est pour la première fois, cloué au pied du cheval. L'hipposandale, moins pratique et résistante que le fer, disparaît peu à peu. L'usage du fer ne s'est généralisé qu'à partir du XII siècle. Le pinçon, apparaît au XVI siècle.

En 1664 sont écrit les premiers traîtés de maréchalerie, qui fixe les formes du fer à cheval à des éléments concervés jusqu'à nos jours, les clous.

Au XIX siècle les techniques de fer se perfectionnent et les fers othopédiques évoluent pour devenir plus complexe encore, grâce à l'évolution de la connaissance des vétérinaires, notamment au XX ème siècle à l'Ecole de Maréchalerie de la célèbre ecole de Saumur, ainsi que dans les écoles vétérinaires. A cette époque apparaît aussi de nouvelles matières synthétiques, le polyuréthane et le caoutchouc pour la semelle, les fers en aluminium, en titane ou encore la résine et la fibre de verre pour consolider les sabots.

                                                                 

 

(Images tirées du site : http://musee.marechalerie.free.fr)

 

 

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site